La Vase, c'est peut-être de l'argile !

Comment se retrouve-t-on à patauger dans la vase de l'embouchure du Lay ?

Pour répondre à la question basique de savoir s'il est possible de trouver de l'argile "utilisable" dans la nature, je suis tombé sur la thèse de Frédéric HAURINE, datée de décembre 2015 (327 pages !) :

"Caractérisation d'atterrissements d'argiles récents sur le territoire français, en vue de leur valorisation dans l'industrie des matériaux de construction en terre cuite".

En résumé : il y a une option raisonnable en grattant dans le pertuis breton ( Nord de l'Ile de ré et Sud Vendée).


Donc, action.

Pelle et seaux pour prélèvements et tests à suivre.

Par beau temps sur la jetée du port de Charron (Charente-Maritime), me voilà donc à l'oeuvre au risque de ma vie et de mon honneur.

17 vues0 commentaire